06 19 35 85 89 - contact[at]ncdiag.pro
Vente ou location ?
Demandez votre devis gratuit
Expert, contrôle qualité (CND), Détection de fuites, Thermographie infrarouge
certifié ISO 9712 & Conforme à la normes ISO 18436 et NF EN 13187
06 19 35 85 89 -

Pour toute demande de devis ou questions,
laissez nous vos coordonnées :

LE GOUVERNEMENT TOUJOURS ENGAGÉ SUR LE FRONT DE LA LUTTE CONTRE L'HABITAT DÉGRADÉ - 30/10/2018

La précarité énergétique des bâtiments continue de sensibiliser le gouvernement qui envisage de nouvelles mesures pour renforcer la politique de rénovation du parc immobilier français.

Aider les copropriétés en difficulté

À l’occasion du congrès des organismes HLM à Marseille le 10 octobre dernier, Julien Denormandie, secrétaire d’État à la Cohésion des territoires, a présenté le plan national de lutte contre les copropriétés dégradées. 2,5 milliards d’euros seront ainsi consacrés à la remise en état des copropriétés les plus en difficultés par trois actions principales : l’engagement des opérateurs publics dans des copropriétés délaissés par leurs propriétaires, des plans de recyclage des copropriétés les plus dégradées et la sensibilisation des copropriétaires par un meilleur suivi de l’état des bâtiments.

Mettre fin aux passoires thermiques et à la précarité énergétique

De son côté, François de Rugy, nouveau ministre de la Transition écologique et solidaire a réaffirmé la volonté du gouvernement de poursuivre et d’accentuer la lutte contre la précarité énergétique. Ainsi, il annonce étudier la possibilité d’un financement par l’État des audits énergétiques des maisons, appartements et bâtiments, y compris les locaux professionnels. Cette démarche permettrait d’évaluer la performance des biens immobiliers et de proposer des solutions concrètes, accompagnées d’aides financières, pour procéder à leur rénovation énergétique. Le ministre est également revenu sur la promesse de campagne du candidat Macron qui souhaitait parvenir à l’interdiction de la mise en location des passoires énergétiques. Sujet environnemental, mais aussi social, les dépenses d’énergie des locataires pouvant fortement impacter leur pouvoir d’achat, cette mesure soulève tout de même d’autres problématiques. Dans un contexte immobilier en tension, le risque de voir un nombre important de logements disparaitre du parc locatif ne peut pas être pris à la légère. François de Rugy entend donc se donner le temps d’étudier sa mise en œuvre sans pour autant abandonner l’objectif final.


« Retour aux actualités
INSPECTION THERMOGRAPHIE
Diagnostic immobilier Dax
Thermographie :
Maintenance
Electrique &
Prédictive
INSPECTION
CONTROLE QUALITE
INSPECTION DE
FABRICATION
INSPECTION
SOUDAGE
CONTROLE NON
DESTRUCTIF
CONTROLE NON
DESTRUCTIF ULTRASON
CONTROLE NON
DESTRUCTIF RESSUAGE